Expression des groupes politiques

>>Expression des groupes politiques
­

Des Rat-vages à Grigny : Encore une victoire de l’Union des Grignois.

Ces derniers mois, vous avez été nombreux à nous remonter vos soucis concernant la recrudescence de rats dans vos quartiers. De Grigny 2 à la Grande-Borne, en passant par les Patios et le village, aucun secteur n’est épargné. Tous nos concitoyens ont leur quotidien empoisonné par ces nuisibles qui rendent la vie de nombre de Grignois impossible. Nous avons donc tout mis en œuvre pour médiatiser et diffuser un maximum la situation afin d’inciter fortement les pouvoirs publics à réagir. Après la promotion et la diffusion sur les réseaux sociaux Facebook de l’Union des Grignois d’un film particulièrement dur à regarder sur la pauvreté et  l’insalubrité de la ville, nous avons eu le plaisir de voir que la municipalité avait planifié une dératisation plus appuyée. Si nous pouvons nous féliciter des conséquences positives de nos actions, il reste encore beaucoup à faire. Aussi, restez assurés que nous continuerons à tout mettre en œuvre pour améliorer votre quotidien.

Kouider OUKBI – Conseiller Municipal d’opposition pour l’Union Des Grignois


Les promesses valent elles des actes ?

Pour notre maire, oui ! Regardez les désordres, les incivilités et les trafics en tout genre qui gangrènent le parvis de la gare et la plaine Vlaminck. Où sont les actions des engagements de la campagne pour les municipales ? La situation s’aggrave, s’initialise avec en prime les fauteurs de troubles qui haranguent que si nous ne sommes pas contents nous n’avons qu’à partir car eux sont chez eux, ici. La seule réponse proposée par notre Maire est une interpellation du nouveau ministre de l’intérieur, avec large diffusion auprès de la population, pour dénoncer l’inefficacité de la politique gouvernementale de « Reconquête Républicaine » et une nouvelle demande de moyens ; une lettre pour justifier de son action !… A quand une action municipale qui vaille engagement ! Cette  situation n’est plus acceptable et tenable pour les résidents de Grigny 2 qui se voient imposer une dégradation constante du droit de jouir d’une existence paisible et qui engendre un fort sentiment d’insécurité pour eux et leurs enfants. Un Maire se doit d’utiliser ses prérogatives, les moyens mis à sa disposition et encourager les actions de la police nationale pour amorcer un début de traitement de la situation. Un maire doit assumer ses responsabilités d’élu en particulier envers la sécurité des habitants et non de se défausser systématiquement sur autrui. La paix sociale ne s’achète pas, elle se gagne…

Sylvie GIBERT/Cheick Oumar N’DIYAE – LE GROUPE MODEM


EAUX TROUBLES

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le lac. En moins d’un mois, les eaux du lac de Grigny-Viry ont été polluées par deux fois suite au dysfonctionnement d’un collecteur d’eaux usées situé sur Grigny. Résultat : des centaines de poissons morts et des eaux rendues blanchâtres, plus que troubles. Outre le fait qu’il constitue un patrimoine environnemental hors du commun, le lac de Grigny est un îlot de verdure indispensable face à l’urbanisation effrénée qui touche notre région. Par conséquent, nous ne pouvons plus nous contenter de rester les bras ballants face à ce qui aurait pu et pourrait, à l’avenir, être évité. Comme le dit un vieil adage datant de 1986, la pollution ne s’arrête pas à la frontière de nos deux communes. C’est pourquoi nous avons décidé, avec un élu d’opposition castelvirois, de monter une association citoyenne, par-delà les querelles de clocher souvent stériles qui nuisent à l’intérêt général. Ouverte à tous les usagers des lacs, son but sera d’œuvrer à la préservation de cet écrin, notamment par des actions de  sensibilisation. Pour se joindre à l’initiative, nous contacter à cette adresse : grignards@outlook.fr

Janna BOUDENDIR et Neal SAUNIER – Élan Grignard


La propreté est une affaire de respect !

La prolifération des rats pollue la vie de nombreux grignois. Face à cet ennemi intérieur, les acteurs institutionnels sont multiples.
Les syndics de copropriétés ont la responsabilité des parties communes, Grand Paris Sud celles des réseaux d’assainissement, la
SNCF celle de la gare RER et la Ville celle des équipements et espaces publics. Mais les rats n’ont pas d’adresse et ne connaissent pas les frontières entre bâtiments ou quartiers de la ville pour se nourrir ou se reproduire. Pour faire face, la municipalité s’est muée, à Grigny 2, en chef d’orchestre pour des opérations coordonnées et a pris ses responsabilités à la place des copropriétés qui n’agissent pas. Ce modèle qui représente des mois de coordination et de préparation est amené à être étendu sur l’ensemble de la ville grâce notamment à un travail avec les bailleurs. Mais, pour venir définitivement à bout des rongeurs et rendre notre ville plus belle et plus propre, nous devons en appeler à la responsabilité de chacun. Ce n’est que tous ensemble que nous y arriverons. Derrière chaque papier, chaque aliment jeté par terre ou chaque poubelle jetée par la fenêtre, il y a le visage d’un agent de propreté qui devra ramasser. La propreté est l’affaire de tous et est au fond une histoire de respect et de solidarité.

Lamine CAMARA ET Anaïs KÖSE, Groupe communiste, républicains et citoyen-nes


O’MarchéFrais : Quand la discrimination prend le masque de la compétition commerciale !

Il y a, dans notre commune, un vrai besoin de créer un cœur de ville. L’implantation d’un pôle commercial accessible à tous est par ailleurs un élément Indispensable pour une population de 30000 habitants. C’est le sens du projet que nous menons depuis des années. Tous les acteurs, du local au national, ont appuyé cette initiative. Tout est donc prêt pour sa réalisation. Il permettra de faire le lien entre les différents quartiers de notre ville et il permettra aussi une offre de commerces de proximité qui manquait cruellement. C’est donc, au delà d’une initiative structurelle, un formidable atout pour le vivre ensemble. C’est dans ce cadre que la majorité municipale a validé l’installation de l’enseigne O’MarchéFrais. Mais voilà. Dans une ville voisine, une enseigne met tout en œuvre pour faire capoter ce projet et/ou le retarder au maximum. Ses responsables veulent y mettre leur véto ! Que cette initiative s’inscrive dans un contrat d’intérêt national, ils s’en moquent. Ils ne prennent en compte que la concurrence éventuelle que ce pôle commercial représenterait pour eux. Ils multiplient les recours. Ils tournent ainsi le dos avec le plus grand cynisme aux besoins et aux attentes des Grignois. Une nouvelle preuve, à n’en pas douter, que la discrimination à plusieurs visages ! Ce projet, nous y tenons car vous y avez droit ! C’est du lien, du rapprochement, de la proximité au bénéfice de tous ! et c’est aussi 250 emplois pendant sa réalisation et 150 emplois pérennes ensuite. Les Grignoises et les Grignois peuvent compter sur notre entière détermination pour dénoncer ces désolantes manœuvres et faire aboutir un projet ou l’humain passe avant tout le reste !

Fatima OGBI, Présidente du groupe socialiste et républicain


Vaincre l’obscurantisme en combattant les discriminations !

Nombre d’entre nous ont été choqués par le meurtre de ce professeur des Yvelines, dans des circonstances terribles. Au-delà de la légitime émotion, place à la réflexion et surtout à l’action propre à vaincre la haine et les terribles actes qu’elle génère. A Grigny, pas question d’alimenter le racisme ou la peur de l’autre. Tout au contraire, nous agissons par tous les moyens, pour éveiller les plus jeunes à la tolérance et à l’esprit critique, et multiplions les actions et moments de partage, notamment éducatifs et culturels. Et puis, nous combattons les discriminations qui sont sources de souffrances et nourrissent les rancœurs conduisant parfois à des actes aussi insensés et criminels. Lorsque nous exigeons la justice sociale, le respect de chacun, l’accès à des droits aussi essentiels que la santé, le logement, l’emploi ou la sécurité, nous dressons tout simplement le tableau du projet de société auquel nous aspirons
: émancipateur, inclusif, équitable. Celui qui, par l’adhésion populaire, vaincra l’obscurantisme prospérant sur le terreau de la souffrance et de l’aveuglement.

Pascal TROADEC – Président du groupe écologiste et insoumis