Secteur Grigny 2

­

Secteur Grigny 2

Seconde copropriété d’Europe par la taille, Grigny 2 a été bâtie à la fin des années 1960.
La copropriété est répartie sur deux quartiers : les Tuileries et les Sablons. Elle regroupe sur 43 hectares 5000 logements, 17 000 habitants et une galerie commerciale.
Elle est organisée en un syndicat principal, placée depuis 2011 sous administration judiciaire, et 27 syndicats secondaires.
Elle fait l’objet d’une opération de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national depuis le 26 octobre 2016.

Depuis 2001, les pouvoirs publics, dont la ville de Grigny, sont intervenus à travers trois plans de sauvegarde (2001-2007 ; 2007-2013 ; 2014-2019) et un projet de rénovation urbaine (ANRU 1).
Ces investissements ont permis :

  • D’intervenir sur les voiries, de réaliser le square Vlaminck,
  • De construire l’école Charpak-Aubrac et d’en réhabiliter d’autres (Belle au bois dormant, Langevin…),
  • De réaliser des travaux dans les immeubles d’habitation,
  • D’acquérir 108 appartements du Square Surcouf pour les transformer en une soixantaine de logements sociaux,

En 2014, un 3ème plan de sauvegarde est lancé jusqu’en 2019. Parmi les objectifs, il est prévu de scinder la copropriété en ensembles immobiliers à taille humaine. Des travaux d’urgence (ascenseurs, travaux d’étanchéité, garde-corps…) sont financés.

Le 26 octobre 2016, un décret en Conseil d’Etat donne naissance à l’ORCOD-IN – opération de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national.
L’Etablissement public foncier d’Ile de France (Epfif) est chargé de la mise en œuvre de cette ORCOD-IN qui poursuit les objectifs suivants :

  • Améliorer les conditions de vie des habitants
  • Requalifier le quartier
  • Assurer le redressement financier des copropriétés
  • Lutter contre l’habitat indigne et la dégradation des immeubles
  • Intensifier et mieux coordonner l’intervention publique

Le redressement passe par plusieurs modalités d’actions :

  • Un programme d’acquisitions de logements sur le long terme
  • Un plan de relogement et d’accompagnement social
  • La mise en oeuvre de la disparition du syndicat principal
  • L’assainissement de la situation financière des différents syndicats
  • L’accompagnement dans la gestion des syndicats secondaires
  • La réalisation de programmes d’aménagement