­

Travail

– Vous avez de 13 à 30 et vous souhaitez partir en séjour à l’étranger durant vos études ou durant vos congés ? Vous travaillez auprès et avec des jeunes et vous souhaitez monter un projet, n’hésitez pas à vous renseigner vous auprès d’ersamus :
www.erasmusplus.fr

– Les résultats de l’Eurobarometer Survey font apparaître qu’ 1 jeune sur 7 a pu partir à l’étranger pour son éducation ou sa formation. Cette étude souligne aussi que plus de la moitié des jeunes interviewés souhaitent vivre une expérience à l’étranger pour enrichir leur formation, mais que le manque de moyens financiers ne leur permet pas toujours de réaliser leur projet.

Voici tous les organismes diffusant des offres et informant les demandeurs :

  • UBIFRANCE : www.ubifrance.fr/, l’Agence française pour le développement international des entreprises, propose des centaines d’offres de volontariat international en entreprise (VIE) dans le monde.
  • Le CIVI : www.civiweb.com/, organisme public assurant la promotion du volontariat international, diffuse des offres de missions venant d’organismes qui recrutent des stagiaires à l’international.
  • Le Québec encourage la venue d’un grand nombre de francophones sur son territoire. Si vous voulez tenter l’aventure nord-américaine en langue française, vous pouvez vous adresser à l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) : www.ofqj.org/ ! L’organisme accompagne près de 5 000 jeunes Français chaque année et a reçu plus de 140 000 participants depuis sa création en 1968.
  • Si vous êtes prêt à participer à la vie d’un établissement scolaire, et à partager votre énergie et votre enthousiasme, vous pouvez postuler sur le site du Centre international d’études pédagogiques (CIEP) pour un poste d’assistant français à l’étranger : www.ciep.fr/
  • Le Centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ) : www.cidj.com/DesktopSRubrique.aspx?tabid=554 a pour mission de vous informer sur tous les sujets vous concernant, dont les stages en entreprise, les jobs d’été et les emplois au pair. Le CIDJ vous propose un accompagnement personnalisé à travers un service de conseil et de nombreux outils d’information : offres en ligne : www.infostages.com/, brochures, documentations d’orientation, conseils, etc. Rendez-vous à la rubrique trouver un stage en Europe sur le site du CIDJ. www.cidj.com/DesktopSRubrique.aspx?tabid=554
  • 72 points Eurodesk : www.eurodesk-france.org/ Situés dans les centres régionaux information jeunesse (CRIJ, BIJ, PIJ), vous guident dans vos recherches d’informations sur l’Europe : informations pratiques pour voyager,conseils personnalisés et gratuits sur vos études en Europe, vos stages ou encore sur les rencontres de jeunes.
Les emplois d’avenir ont pour ambition d’améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi.
Les emplois d’avenir (EA) doivent permettre aux jeunes d’accéder à une première expérience professionnelle reconnue sur le marché du travail et/ou acquérir des compétences leur permettant d’évoluer vers un autre emploi.

Qui est concerné ?
Les jeunes de 16 à 25 ans (ou jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés), peu ou pas diplômés et à la recherche d’un emploi peuvent poser leur candidature pour un emploi d’avenir.

A titre exceptionnel, les jeunes résidant dans une zone urbaine sensible, une zone de revitalisation régionale ou en outre-mer peuvent également accéder à un emploi d’avenir jusqu’au niveau bac+3 et s’ils sont à la recherche d’un emploi depuis plus d’un an.

Les employeurs du secteur non marchand sont principalement concernés par le dispositif emplois d’avenir. Leurs activités ont une utilité sociale avérée ou de défense de l’environnement et sont susceptibles d’offrir des perspectives de recrutement durables : filières vertes et numériques, secteurs social et médico-social, aide à la personne, animation socio-culturelle, tourisme… Ce sont principalement des associations, des organismes à but non lucratif, des établissements publics, des collectivités territoriales.
Certaines entreprises privées peuvent recruter en emplois d’avenir, dans des secteurs d’activités ciblés au niveau régional et sur la base de projets innovants.

Qu’est ce que c’est ?
Pour les jeunes concernés :

  • un CDI ou CDD de 1 à 3 ans
  • à temps plein (sauf exception)
  • une formation pour apprendre un métier
  • la reconnaissance des compétences acquises pendant l’emploi d’avenir

Pour les employeurs :

  • une aide de l’Etat pour 3 ans à hauteur de 75 % de la rémunération brute mensuelle au niveau du SMIC
  • embaucher un jeune motivé
  • bénéficier d’un conseil au sein de la mission locale pour construire le parcours de formation du jeune et intervenir pour toute difficulté pouvant survenir au cours de l’emploi

Dans une logique de parcours, l’emploi d’avenir pourra aboutir à une pérennisation dans l’emploi créé, à l’acquisition de compétences donnant au jeune des perspectives nouvelles dans une activité d’avenir ou à la reprise d’une formation, en alternance le plus souvent, en lien avec la motivation trouvée pour un métier.

Ce parcours de réussite reposera sur un fort engagement des employeurs (tutorat, formation, capacité d’accompagnement, place…) et sur un accompagnement renforcé assuré essentiellement par les missions locales mais également Pôle emploi et Cap emploi (pour les travailleurs handicapés)